Les tests de grossesse

Les tests urinaires vendus dans le commerce

test de grossesse urinaireCes tests reposent sur la recherche dans les urines d’une hormone secrétée par l’œuf : l’hormone gonadotrophine chorionique ou HCG. Ils sont vendus sans ordonnance et ne sont pas remboursés. Il convient de bien suivre le mode d’emploi. Le résultat peut être considéré comme assez fiable s’il est positif, ce qui se traduit en général par l’apparition d’une coloration rose (voir tableau).
En revanche, s’il est négatif, il est possible que vous soyez tout de même enceinte, notamment si la grossesse est plus jeune que ne laisse penser la date des dernières règles. En effet, la positivité est calculée à partir d’une fécondation faite en milieu de cycle, soit le 14 e jour d’un cycle de 28 jours. Si vous avez des cycles plus longs, ou si vous avez ovulé tard, le test sera négatif au 28 e jour, bien que vous soyez enceinte. C’est pourquoi il est nécessaire de refaire ce test cinq ou six jours après, ou de demander un test sur vos urines dans un laboratoire d’analyses. Les tests réalisés en laboratoire sont basés sur les mêmes principes mais réalisés par un laborantin qui est formé et peut le réaliser avec plus de précision et d’objectivité.

Le test sanguin en laboratoire

Ce test est le plus fiable et il est remboursé. Il permet non seulement de détecter la présence de l’hormone HCG, mais aussi de donner un chiffre correspondant à la quantité d’HCG. Cependant, ce chiffre ne donne pas une bonne évaluation de la date du début de la grossesse. Si le test est négatif, il peut aussi s’agir d’une grossesse plus jeune. Il conviendra donc de refaire le test si les règles ne reviennent pas.
BON À SAVOIR
Grâce à de nouvelles dispositions législatives, depuis mars 2014, les tests de grossesse sont disponibles dans les commerces de grande distribution, en supermarché.

201+ - Symptomes Grossesse